ICOR Europe écrit aux travailleurs de Jiashi/Chine

ICOR Europe écrit aux travailleurs de Jiashi/Chine

Les coordinateurs européens de la Coordination internationale des Organisations révolutionnaires (ICOR), qui est présente dans 51 pays, Jeroen Toussaint et Joachim Griesbaum, ont envoyé la lettre suivante aux travailleurs de Jiashi chez Shenzhen Jiashi Technology Co. en Chine :

« … En septembre, l’ICOR Europe (l’ICOR est structurée selon les continents) a organisé un séminaire sur l’échange d’expériences sur la construction de partis avec onze organisations de dix pays.

De ce séminaire, nous vous saluons, chers collègues de Jiashi Technology, en toute solidarité et cordialement et nous vous souhaitons aussi dans l’avenir autant de courage et d’endurance.

Nous avons fait connaître votre lutte dans de nombreux pays européens. Des équipes de super-monopoles internationaux comme Opel – PSA, Siemens, Airbus, Daimler en Allemagne et les cheminots de la SNCF en France vous ont envoyé des adresses solidaires, ainsi que les amis de l’ICOR du Portugal.

Votre lutte est un encouragement pour tous les travailleurs d’Europe et un signe de la manière dont les travailleurs peuvent se lever et se battre dans les conditions les plus difficiles. Ceux qui se battent obtiennent de la solidarité.

Dans notre séminaire, nous avons discuté intensivement de la manière dont nous pouvons nous soutenir mutuellement dans la construction de partis révolutionnaires, car ce sont ces partis qui assurent l’organisation, la victoire, la perspective et la coordination internationale aux luttes des travailleurs et des masses populaires.

Nous sommes émus par votre lettre du 29 septembre, qui nous a montré combien notre travail de solidarité est important pour vous. Merci beaucoup.

Nous vous saluons avec les mots des avionneurs d’Airbus-Hambourg (Allemagne) qui vous ont écrit : « Nos avions ne connaissent pas de frontières, notre production est en réseau international, nos équipes sont internationales. Dans le sens de Karl Marx, nous, les travailleurs, devons nous unir au-delà des frontières nationales ».

Les commentaires sont fermés.