Notre intervention à la manif du 5 février

Notre intervention à la manif du 5 février

A Paris, l’UPML et une délégation ICOR venue de l’Allemagne

La 5 février plus de 25 000 manifestants ont défilé dans le centre de Paris. L’UPML est intervenue avec une table de presse et sono. Le comité européen de l’ICOR (Coordination internationale des organisations révolutionnaires) avait appelé à venir pour renforcer nos rangs pour cette journée de mobilisation. Quatre camarades du MLPD ont répondu à l’appel. Ils ont fait connaître les luttes en Allemagne : actuellement un fort mouvement de la jeunesse se mobilise pour l’environnement et accuse les politiciens bourgeois. Autre mobilisation : contre les nouvelles lois sécuritaires qui – comme en France – sont de plus en plus répressives. Un peu partout, prolétaires et masses populaires sont de plus en plus remontés contre la politique bourgeoise qui n’a pas d’autre réponse que la répression !

Notre table de presse a attiré du monde : plusieurs personnes ont laissé leur adresse et veulent rester en contact. 13 projets de programmes sont partis. Beaucoup de monde a été d’accord avec notre bulletin « Prolétaire debout » : « Une société qui sacrifie l’homme et la nature n’a pas d’avenir ». Fait remarquable : nos mots d’ordre pour une révolution socialiste et pour une alliance des révolutionnaires ont un écho parmi les personnes rencontrées ! Une alternative forte et organisée au capitalisme et nécessaire ! Nous y travaillons.

Apolitisme ou révolte contre les institutions bourgeoises ?

Une société qui sacrifie l’homme et la nature n’a pas d’avenir !

En province, nous sommes intervenus avec le supplément Prolétaire Debout dans les énormes cortèges de gilets jaunes et rouges ! Le bulletin est toujours aussi bien accueilli malgré la campagne de dénigrement « anti-organisation ». La tonalité unitaire de la manifestation « gilets jaunes et rouges » favorise le décloisonnement entre le mouvement spontané et les militants. C’est un acquis positif du mouvement depuis novembre, l’unité contre le gouvernement se renforce ! Confrontons les idées et les pratiques pour vaincre Macron et l’offensive réactionnaire de la bourgeoisie. Beaucoup de personnes demandent qui est l’UPML ? Qu’est-ce qu’une société communiste ? La politique du gouvernement a manifestement réussi à réveiller l’intérêt des travailleurs pour la politique. Sans doute pas celle que tente d’imposer Macron dans le cadre verrouillé du Grand débat National !

La répression générale du peuple aux plans de la bourgeoisie monopoliste mérite une réponse encore plus organisée à commencer par le développement de la grève.

Renforçons l’alliance révolutionnaire et la perspective socialiste !

Rejoignez l’Union Prolétarienne ML !



Les commentaires sont fermés.